Pourquoi pas aujourd’hui?

Chaque fois que j’ai besoin d’aller au centre commercial pour acheter quelque chose (chose que je déteste faire), la pire chose qui puisse arriver, au-delà de l’endroit être bondé, est d’entendre de la bouche du vendeur, que ce dont j’ai besoin n’est pas en stock; en d’autres termes, que je vais avoir besoin de payer et d’attendre à la maison, pour recevoir la marchandise.

Je déteste cela! Et je crois que je ne suis pas le seul!

Nous vivons, aujourd’hui, dans une société immédiatiste. Nous voulons tout pour “aujourd’hui” et, dans certains cas, s’il cela était possible, pour “hier”.

Toutefois, en ce qui concerne les choses spirituelles, beaucoup ne se préoccupent pas d’attendre.

Combien sont ceux, qui fréquentent des églises depuis plusieurs années (y compris l’Universelle) et ne connaissent pas encore Dieu, n’ont pas encore été scellées de l’Esprit du Très-Haut?

Et pourquoi cela arrive?

Parce qu’ils ne se soucient pas de sortir d’une réunion, de participer au Jeûne de Daniel, sans emmener à la “maison” ce qu’ils étaient en train de chercher.

Lorsque Jésus a donné à Zachée, l’opportunité de changer sa vie, Il a utilisé la parole “aujourd’hui” à deux reprises.

Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, Il leva les yeux et lui dit: Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que Je demeure aujourd’hui dans ta maison. Luc 19:5

Zachée descendit immédiatement. Il n’a pas laissé, pour plus tard. Il n’a pas demandé à Jésus de reporter la date de façon à ce qu’il puisse mieux ranger la maison, acheter une meilleure nourriture, etc.

Il a agi, immédiatement, en descendant à toute hâte pour recevoir Jésus avec joie.

Chez lui, en présence du Seigneur Jésus, il n’a pas attendu que quelqu’un lui dise quoi faire, parce que le Saint-Esprit, Lui-même, a parlé à sa conscience.

Qu’est-ce qu’a fait Zachée?

À nouveau, il a agi immédiatement. Il ne pouvait pas et ne voulait pas perdre une si grande opportunité, qui lui était donnée.

Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, Lui dit: Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple. Luc 19:8

À l’instant, devant tout le monde, il a assumé ses péchés, il a reconnu ses erreurs et a saisi l’opportunité de recevoir la plus grande bénédiction de toutes: le Salut de l’âme.

Jésus lui dit: Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham. Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. Luc 19:9-10

Jésus ne veut pas attendre de pouvoir vous baptiser du Saint-Esprit. Il ne veut pas attendre, pour pouvoir vous sauver.

Il vous veut AUJOURD’HUI!

La question, qui plane dans l’air est la suivante: Voulez-vous laisser derrière vous la vie de péchés, les rancunes et les plaisirs de ce monde sale, AUJOURD’HUI?

Jésus est (en la personne du Saint-Esprit) en ce moment-même à l’intérieur de votre maison, tout comme Il L’était dans la maison de Zachée.

Et certainement, ce qu’Il veut le plus, est de dire: « AUJOURD’HUI, il/elle a été baptisé(e) de Mon Esprit.

Cela ne dépend que de vous.

Collaboration: Évêque Celso Júnior

Source: Évêque Macedo

 

 

Notre secret

Donner pour recevoir, c’est la loi fixe de la vie. Même Dieu ne peut pas dépasser cette loi, parce qu’elle a été créée par Lui.

Que justice soit faite!

Lorsque l’Éternel promet de montrer de nouveau la différence, il est clair que ce qu’Il a fait dans la vie des serviteurs du passé, Il le fera aussi dans la vie des serviteurs du présent.

2019-06-07T16:33:04+00:00
This website uses cookies and third party services. Ok