Main Puissante!

Plus grande est la conquête, plus féroce est la lutte et plus grand est le sacrifice.

Plus grand est le rêve, plus exigeant est le sacrifice pour sa réalisation.

Cet enseignement vient du Haut.

La délivrance des hébreux de l’Égypte était un rêve presque impossible. Les enfants d’Israël étaient la principale source de richesse et d’opulence égyptienne. Richesse au détriment de leur esclavage.

Les laissez libres signifiait une perte irréparable.

L’Égypte est le monde, Pharaon est le diable, les enfants d’Israël sont les peuples asservis, le Mont Sinaï symbolise le Mont Calvaire et Moïse est l’envoyé du Très-Haut.

Lorsque l’Éternel a envoyé Moïse, Il a averti:

“Je sais que le roi d’Égypte ne vous laissera point aller, si ce n’est par une main puissante.” (Exode 3:19)

Comment délivrer les esclaves du diable sans l’usage obligatoire de la Main Puissante? En d’autres termes, sans lutte, sans guerre, sans sacrifice ou sans la violence de la foi?

Est-il possible d’utiliser la foi sans faire violence aux coutumes religieuses?
Est-il possible d’utiliser la foi sans faire violence à la volonté de la chair?

La foi surnaturelle, en soi, s’oppose à la nature.

Jésus a craché par terre et Il fit de la boue avec sa salive et a oint les yeux de l’aveugle et ce n’est pas pour autant que le garçon fut guéri. Mais lorsqu’il a obéi à Son ordre, même avec beaucoup de difficultés, il fut guéri.

Qui l’a guéri: Jésus? Sa salive? La boue? Les eaux du réservoir de Siloé?

Il a été guéri par l’obéissance à la Parole de Jésus. C’est-à-dire, par la propre foi.

Mais l’Éternel a dû utiliser une Main Puissante pour éveiller sa foi.

Jésus ne pouvait-Il pas demander à quelqu’un d’aller chercher de l’eau de Siloé et lui laver les yeux? Cela n’aurait-il pas été plus facile, plus simple et même plus humain pour éviter que cet homme marche jusqu’au fond de la Vallée pour être guéri?

“Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en s’emparent. “ (Mathieu 11:12)

La foi pure violente les principes naturels humains. Qui la comprendra?

Cependant, qui ne sait pas que, sans le sacrifice de la foi naturelle, on ne conquit rien dans ce monde?

De la même façon, les bénéfices du Monde Surnaturel exigent la violence de la foi surnaturelle.

Qui croit, va.
Qui ne croit pas, reste.

Source: Évêque Macedo

 

 

Une iniquité n’est jamais expiée

Dieu est un Seigneur Bon et juste, c’est pourquoi, Il ne reste pas passif, face à la chute imminente de Son serviteur. C’est pourquoi Il permet des situations incompréhensibles, afin que soit révélé ce qui n’est pas visibles aux yeux humains.

2019-11-21T12:41:02+00:00
This website uses cookies and third party services. Ok