La transformation de la nature humaine

Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. I Corinthiens 15:45

Compréhension:

Le premier Adam, âme vivante, fait référence à un prisonnier de la nature charnelle et pécheresse.

Le dernier Adam, Jésus-Christ, concerne la Personne engendrée par le Saint-Esprit. En d’autres termes, l’Être Divin qui, en dépit de l’Homme, ne s’est pas assujetti à la nature charnelle et pécheresse. Mais, Se maintient assujetti à la Voix de l’Esprit et ne Lui a jamais désobéi.

On en conclut que, tant que ledit chrétien n’a pas sa nature humaine transformée en une nature spirituelle, cela signifie qu’il n’est jamais né de l’Esprit.

Seul celui qui est né du Saint-Esprit est esprit. C’est-à-dire, est Divin pour avoir obtenu Sa nature.

Source: Évêque Macedo

 

 

En Esprit…

Ce n’est qu’en étant en Esprit, que quelqu’un a les conditions d’écouter et d’obéir à la Voix de Dieu.

L’Éternel est notre héritage!

Après la conquête des terres promises, Josué, dirigé par Dieu, a partagé les possessions avec les tribus d’Israël. Toutefois, nous constatons qu’une tribu, en particulier, N’A reçu aucun héritage sur terre.

2019-03-14T09:51:38+00:00
This website uses cookies and third party services. Ok