La chaire de Moïse

Alors Jésus, parlant à la foule et à Ses disciples, dit: Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. Matthieu 23:1-2

Moïse a été l’homme choisi par Dieu pour délivrer le peuple d’Israël de l’esclavage égyptien qui durait déjà 430 ans. L’intention de Très-Haut était de faire de ce peuple une grande nation sur la terre, c’est pourquoi Il lui a donné Ses Lois et Ses Statuts pour qu’ils y obéissent et les gardent de génération en génération.

Moïse a reçu les Lois Divines et il les a transmises au peuple. Tout Israël le respectait et suivait toutes ses instructions, parce qu’il le reconnaissait comme une autorité constituée par Dieu Lui-même pour le guider à la Vérité.

Il est intéressant d’observer que Jésus ne S’est pas dirigé aux religieux, mais à la multitude et à Ses disciples. Il a voulu les alerter au sujet de la prétention des scribes et des Pharisiens, qui se plaçaient comme les détenteurs de l’autorité de Moïse. Ils voulaient que tous les Israéliens les voient comme les substituts de Moïse et pour qui fut passé la mission de les conduire à l’obéissance aux Lois de Dieu. La chaire de Moïse était la position le plus éminente et respectée de toutes, c’est pourquoi elle était si convoitée et désirée par ceux qui voulaient le pouvoir pour s’enrichir.

Voyez ce que Jésus a dit au sujet du caractère de ces hommes:

Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais n’agissez pas selon leurs œuvres. Car ils disent, et ne font pas. Matthieu 23:3

Là se trouve la grande différence! Moïse détenait l’autorité Divine non, simplement, parce qu’il enseignait le peuple à obéir aux lois du Très-Haut, mais, surtout, parce que c’était un exemple d’obéissance et de respect aux commandements de l’Éternel.

Les scribes et les Pharisiens en étaient très loin. Ils ne passaient pas d’hommes déloyaux et d’opportunistes. Ils n’avaient aucun respect et considération envers le sacré. Peu ou rien les intéressait, ni même les problèmes du peuple, du moment qu’ils étaient bien et que rien ne leur manquait.

Comment de tels hommes, avec des intentions aussi mesquines et égoïstes, pourraient avoir l’approbation de Dieu?

Les vrais serviteurs du Seigneur Jésus sont là où Il Se trouve, c’est à dire parmi les affligés, les désespérés, les rejetés, les viciés, les malades, les déprimés, les victimes d’une injustice et les humiliés. C’est la position et la place où le serviteur de Dieu doit être. Jésus a renoncé à Son trône auprès du Père pour venir à ce monde et vivre parmi les perdus. Il a tout donné de Lui pour nous donner le Salut. C’est pourquoi le Père L’a honoré!

Il honore aussi ceux qui servent Son Fils Aimé. Ceux qui ne sont pas préoccupés de leur propre vie ni de leur famille. Qui n’ont pas la prétention d’être vus et de recevoir les éloges des personnes, mais la seule chose qu’ils veulent et qui leur donne du plaisir c’est de sauver des âmes pour le Royaume de Dieu.

Source: Évêque Macedo

 

 

2019-10-25T15:26:41+00:00
This website uses cookies and third party services. Ok