En apportant une partie

Mais un homme nomme Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une possession, et, de connivence avec sa femme, mit de côté une partie du prix, et, en apportant une partie, la mit aux pieds des apôtres. Mais Pierre dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, que tu aies menti à l’Esprit-Saint et que tu aies mis de côté une partie du prix de la terre? Actes 5:1-3 (Version Darby)

Beaucoup se demandent, qu’est-ce que le Saint-Esprit a à voir avec mes offrandes? Voyons.
Le livre des Actes montre le travail du Saint-Esprit dans la vie des premiers chrétiens. Dès le début, lorsque le Seigneur Jésus a ordonné à Ses disciples de ne pas s’éloigner de Jérusalem, jusqu’à ce qu’ils reçussent le Saint-Esprit, nous voyons déjà là le sacrifice de ceux qui s’étaient rassemblés dans le Cénacle.

De toutes les villes d’Israël, Jérusalem était la plus dangereuse pour que les disciples y demeurent lors des jours qui suivirent la mort du Seigneur Jésus-Christ sur la croix. Ils savaient que tant les soldats romains que les leaders juifs poursuivaient les disciples de Jésus pour mettre fin, une fois pour toutes, à la “secte des Nazaréens”. Mais ce fut, précisément, à Jérusalem que Jésus dit à Ses disciples de rester. C’est-à-dire, qu’ils y risquent leur propre vie.

Et le Jour de la Pentecôte, qui était la fête des Prémices, le Saint-Esprit est descendu sur eux. Sur 365 jours de l’année où l’Esprit aurait pu descendre, Il est venu le jour où le peuple était en train d’apporter les premiers fruits à Dieu. Coïncidence? Non. Le message était clair: le Saint-Esprit ne vient que sur ceux qui mettent Dieu à la première place dans leur vie.

Mais l’un des faits les plus marquants, qui illustrent la relation entre l’offrande (le symbole du don de la vie de celui qui offre) et le Saint-Esprit, arriva dans le chapitre 5. Il est intéressant de lire le verset 11.

Ananias et Saphira, animés par le désir et l’attachement à l’argent, ont retenu une partie du prix de la vente de leur propriété et ont apporté “une partie” comme offrande aux apôtres. Le résultat a été catastrophique: au lieu d’être remplis du Saint-Esprit, Satan a rempli leur cœur. Ils ont menti au Saint-Esprit. Et ils ont perdu la vie, leur propriété, l’argent et le pire de tout – le salut.

Beaucoup ne reçoivent pas le Saint-Esprit, parce qu’ils ne Lui apportent qu’une partie de leur vie. Et cela se reflète dans leurs offrandes sur l’autel.

Ananias et Saphira ont été orientés qu’il n’était pas nécessaire de faire cela. Il valait mieux n’avoir rien promis. Ce qu’ils firent peut être comparé au fait de se marier avec quelqu’un qui promet tant l’amour, puis qui trahit. Il valait mieux ne s’être jamais marié.

Dieu ne S’est pas donné à nous «en partie». Ne pensez pas qu’Il vous donnera Son Esprit si vous vous donnez à Lui «en partie».

Collaboration: Évêque Renato Cardoso

Source: Évêque Macedo

 

 

Notre secret

Donner pour recevoir, c’est la loi fixe de la vie. Même Dieu ne peut pas dépasser cette loi, parce qu’elle a été créée par Lui.

Que justice soit faite!

Lorsque l’Éternel promet de montrer de nouveau la différence, il est clair que ce qu’Il a fait dans la vie des serviteurs du passé, Il le fera aussi dans la vie des serviteurs du présent.

2019-06-13T11:28:32+00:00
This website uses cookies and third party services. Ok