La Justice de Dieu ou l’injustice des hommes

Le prophète Daniel est passé par deux situation, mais la justice de Dieu a prévalu. Sachez en plus…

Depuis le 1er septembre, l’Universel réalise un puissant propos de prière et de supplication à genoux pour la justice, en souvenir de l’acte du prophète Daniel, décrit dans son livre, dans la Sainte Bible, dans le chapitre 6, verset 1 à 28.

« DARIUS trouva bon d’établir sur le royaume cent vingt satrapes, qui devaient être dans tout le royaume. Il mit à leur tête trois chefs, au nombre desquels était Daniel, afin que ces satrapes leur rendissent compte, et que le roi ne souffrît aucun dommage. Daniel surpassait les chefs et les satrapes, parce qu’il y avait en lui un esprit supérieur; et le roi pensait à l’établir sur tout le royaume. Alors les chefs et les satrapes cherchèrent une occasion d’accuser Daniel en ce qui concernait les affaires du royaume. Mais ils ne purent trouver aucune occasion, ni aucune chose à reprendre, parce qu’il était fidèle, et qu’on apercevait chez lui ni faute, ni rien de mauvais. Et ces hommes dirent: Nous ne trouverons aucune occasion contre ce Daniel, à moins que nous n’en trouvions une dans la loi de son Dieu. » Daniel 6. 1 à 5

Le chapitre six du livre de Daniel détaille la valeur morale intègre et spirituelle de Daniel et de ses amis durant le règne de Darius. Lorsqu’il a été accusé, Daniel était déjà vieux, cependant, sa foi en Dieu et sa fidélité sont restées inébranlables, même devant des fausses accusations et la condamnation qu’il a affronté.

L’injustice des hommes

Daniel n’a pas paniqué face au décret, au contraire, comme d’habitude, le prophète priait trois fois par jour dans sa chambre. Comme entendu lors de la conspiration, les hommes espionnaient le prophète Daniel et, dès qu’ils le verraient en train de prier Dieu, ils iraient le raconter au roi. Lorsque les faits ont été rapportés au roi Darius, celui-ci était si triste qu’il a essayé de sauver Daniel. Cependant, les hommes qui avaient conspiré contre Daniel, se sont assurés que le décret soit accompli. Ainsi Daniel a été lancé dans la fausse aux lions.

La Justice de Dieu

Ce jour là, le roi est rentré chez lui et n’a pas pu dormir. Lorsque le jour s’est levé, le roi s’est très vite levé et a couru à la fausse aux lions. Affligé, le roi a appelé le prophète prêt de la fausse. Daniel entendit la voix du roi, et a répondu que Dieu avait envoyé Son ange pour fermer la bouche des lions. Le roi était très content et a ordonné qu’on retire Daniel de la fausse. En contre partie, le roi a ordonné que ceux qui s’étaient levés contre Daniel soient jetés avec leur famille dans la fausse. Pour finir, le roi a encore décrété que tous devaient craindre et respecter le Dieu de Daniel.

Le Juste Juge

Le Dieu de l’époque biblique est le même qu’aujourd’hui. Dieu est juste et Ses enfants sont gardés par Lui. Ainsi comme Dieu a gardé la vie de Daniel et de ses amis, et a fait que Sa justice soit faite, IL veut aussi faire justice dans votre vie. « Nous avons besoins de justice Divine, du Juste Juge, Celui qui juge parfaitement, qui fait justice à Ses élus, qui clament à Lui jour et nuit. Le Seigneur Jésus nous a orienté à chercher le Royaume de Dieu et Sa justice. La justice parfaite de Dieu doit être cherché. Etes-vous disposé à la chercher? », demande l’évêque Renato Cardoso, durant le programme « Intelligence et Foi ».

La Justice de la Foi

David voulait la justice contre ceux qui voulaient lui faire du mal, mais il n’est pas resté en train de crier dans le vide auprès de Dieu pour qu’Il l’aide. Non, rien de tout cela. Il connaissait le chemin.

2019-09-04T11:28:42+00:00
This website uses cookies and third party services. Ok